LES 100 ANS DE RENE SALVAT

C'est un centenaire alerte et plein d'humour qui a été fêté le 19 novembre dernier à l'hôpital de Prades, où la qualité des soins et de l'accueil est unanimement reconnue. La vie de René SALVAT, enfant du pays, élève à l'école primaire de Villefranche et à l'école supérieure de Prades, retraité actif à Catllar, dont était originaire son épouse Yvonne, depuis 45 ans, est celle d'un siècle tourmenté. Prisonnier de guerre le 19 juin 1940, emprisonné au Stalag XVII en Allemagne, envoyé par l'armée russe à Odessa, il ne retrouvera la France et sa famille que le 18 août 1945, plus de 5 ans après. Il fit alors carrière dans la Gendarmerie Nationale où il termina avec le grade d'adjudant chef. Les honneurs lui ont été rendus par les médaillés militaires, les retraités de la Gendarmerie Nationale et les sociétaires de l'Ordre National du mérite, ainsi que par Jean CASTEX, maire de Prades  et président du conseil de surveillance de l'hôpital, Josette PUJOL, maire de Catllar et Myriam FERLIN, directrice de l'établissement.
 

Voir les photos

En 1 clic

Services interactifs

S'abonner