CONSEIL MUNICIPAL DU 08 AVRIL 2019 VOTE DU COMPTE ADMINISTRTIF 2018 ET DU BUDGET PRIMITIF 2019

Le Compte Administratif 2018, qui témoigne du résultat de la gestion de l’exercice écoulé, sanctionne une gestion saine et « en bon père de famille » de la Ville de Prades.

Ainsi, s’agissant de la Section de Fonctionnement :

1 – Les prévisions budgétaires ont été respectées :

En Dépenses, l’exécution est à 97,10 %

En Recettes,  l’exécution est à 100, 7 %

2 – Le résultat de l’exercice s’élève à 1.277.676 € et l’autofinancement net à 1.007.327, soit meilleur qu’au 31 Décembre 2017. La capacité d’autofinancement de la Ville de Prades est supérieure à celle des communes départementales et régionales de la même strate.

En Investissement, la Ville a réalisé ou engagé 5,3 M€, soit moins que prévu au budget (6,2 M€), ce qui permet de dégager un résultat positif de cette Section également. Depuis 2015, le volume des investissements consentis par la Commune augmente chaque année. L’investissement, exprimé en euro par habitant, est supérieur à celui des communes de la même strate que Prades.

L’annuité 2018 de la dette, légèrement supérieure à 600 000 € est restée à peu près stable par rapport à l’exercice 2017. Il est rappelé qu’en 2012, l’annuité de la dette était de 1.140.000 €, ce qui représente une diminution de moitié depuis cette période. La capacité de désendettement de la Ville est de 4 années,  soit meilleure que la moyenne régionale et nationale des communes de la même strate que Prades.

Le Budget 2019, qui sera affectée par le transfert de différentes compétences à la Communauté de Communes (écoles, restauration scolaire, contributions du SDIS), se caractérise par :

  • Une volonté de continuité dans la maîtrise des dépenses de fonctionnement, en prévoyant notamment un excédent de près de 1,5 M € entre les recettes réelles de fonctionnement et les dépenses réelles de fonctionnement, permettant un virement quasiment équivalent  à la Section d’Investissement. Les dépenses de personnel et les charges à caractère général seront contenues, ce qui permettra de maintenir un effort significatif (345.000€) pour les associations de la Ville, avec une dotation exceptionnelle pour les « Ciné-Rencontres » qui fêtent cet été leur 60ème anniversaire.

    Les taux de la fiscalité locale resteront inchangés, comme c’est le cas depuis 2008.

Avec 5,7 M€, la Section d’Investissement prévoit une politique ambitieuse.

Certaines opérations s’inscrivent dans des programmes pluriannuels décidés par l’équipe municipale :

Il s’agit notamment :

  • De l’achèvement du Pôle d’Echange Multimodal et de la reconfiguration du quartier de la Gare.
  • De la reconquête du Centre-Ville, avec notamment l’engagement des travaux de restructuration de l’îlot derrière la mairie annexe, au sein duquel la Commune acquerra une salle polyvalente d’environ 200 m², et l’acquisition-rénovation d’une maison à l’entrée de la Rue Arago afin d’y pérenniser une activité économique et d’embellir cette entrée de ville.
  • Du plan de rénovation des rues et des trottoirs, pour renforcer la sécurité, faciliter les cheminements doux et rénover, à cette occasion, les réseaux d’eau et d’assainissement.
    Seront concernés en 2019, les allées fleuries, le chemin de ronde, la rue de la frigoulette, l’avenue du Dr Arrous (1ère tranche) et l’entrée du centre-ville par la rue de la basse.

Au Budget 2019, figurent également l’engagement de nouvelles opérations :

  • La réalisation d’un terrain d’entraînement multisports à la Plaine Saint Martin ;
  • L’acquisition du terrain (Zone de Gibraltar) pour la future gendarmerie (opération sans incidence financière pour la commune) ;
  • La poursuite de la rénovation et du renouvellement du patrimoine et des équipements communaux, notamment l’Eglise Saint Pierre ;
  • Les premiers travaux relatifs au futur transfert de la Mairie dans l’ancien Palais de Justice ;
  • L’acquisition du terrain pour l’extension du cimetière, Coste de Clara.
  • Le Conseil Municipal a autorisé un recours à l’emprunt à hauteur de 2,4 M€ pour financer ces investissements, dont 180 000 € hérités du Syndicat Intercommunal de Télévision du Conflent. Ce recours à l’emprunt sera diminué des subventions que la commune sera en mesure d’obtenir, comme elle l’a fait en 2018.

Le budget a été voté à l’unanimité moins une abstention.  

En 1 clic

Services interactifs

S'abonner