INAUGURATION DE LA MAISON DE L’EAU ET DU SQUARE MATEU

Vendredi 19 octobre, le maire Jean CASTEX, entouré de nombreux élus, du vice-président de la Régie de l’eau et de l’assainissement du Conflent Robert LAGUERRE, du Président de l’ASA Canal Branche Ancienne Gérard VASSORD et de Madame SERRE, fille de François MATEU et son époux, a inauguré la Maison de l’eau et le square François MATEU, sis au 27 rue de l’Agriculture.           
Le maire a rappelé les raisons qui ont conduit à la réalisation du projet de la Maison de l’eau  qui regroupe la Régie de l’eau et de l’assainissement du Conflent et les ASA du Conflent.
Tout a commencé par un problème de sécurité routière constaté au niveau du rond-point Pau Casals juste en face de la Maison MATEU. Par ailleurs, il n’était pas rare que les usagers de la Régie de l’eau ou des ASA fassent des confusions entre ces deux services pourtant bien distincts.
Grâce à l’accord de la famille MATEU qui a accepté de vendre à la ville cet espace comprenant la Maison et le jardin, la Municipalité a pu sécuriser le carrefour, réaliser un service public de l’eau réunissant la Régie et les ASA du Conflent, avec un parking pour les usagers et le personnel. Cet espace accueille également un square joliment aménagé au milieu duquel serpente l’eau du  ruisseau.     
Le maire a rendu hommage au grand Résistant Pradéen François MATEU, et dévoilé la plaque en hommage à l’hôte des lieux, au côté de sa fille.  
François MATEU, qui a été mobilisé à l’âge de 23 ans, en 1939, se destinait à une carrière d’ingénieur en électricité, mais il fut grièvement blessé, et les traumatismes de la Guerre en ont décidé autrement. Ce grand Résistant : « un modèle pour tous, pour les générations actuelles et celles à venir » a souligné le maire, a été décoré à maintes reprises pour son courage et sa détermination à sauver de nombreuses vies en tant que « passeur » et parce qu’il avait hébergé des réfugiés qui avaient franchi la frontière via sa filière. Il fut décoré de la Croix du combattant, du titre de reconnaissance de la Nation de la Médaille commémorative française de la seconde guerre mondiale et de la Médaille militaire.           
François MATEU était un homme discret. Francois et Simone son épouse ont bâti  cette maison en 1952. Il faisait vivre une miellerie sur Prades rue Dagobert.

Voir les photos

En 1 clic

Services interactifs

S'abonner