Pompeu FABRA a Prada "El seu exili en terra catalana entre família i amics (1939-1948)"

 

 

 

Consacrée au plus illustre linguiste et grammairien catalan POMPEU FABRA (1868-1948), l’exposition que nous vous invitons à découvrir à l’Espace Martin Vivès jusqu’au 25 septembre 2020 est proposée par l’association Terra Nostra, en résonance avec l’Université Catalane d’Été.

 

Né en 1868, cet ingénieur de formation est avant tout connu pour avoir mis en place la norme moderne de la langue catalane, une langue qui à l'époque avait été réduite à un usage familial et littéraire. Pompeu Fabra, né dans le quartier Gràcia de Barcelone, a consacré toute sa vie - et ce, en autodidacte - à construire les bases de la langue catalane, grammaticales et orthographiques pour en faire une langue ouverte à tous et pour tous les usages.

 

Dès 1918, avec la publication de la Gramàtica catalana, adoptée comme officielle, commence une étape qui culmine en 1932 avec la publication du DICCIONARI GENERAL DE LA LLENGUA CATALANA. De la même année date le Curs mitjà de gramàtica catalana, visant plus particulièrement les écoles, et réédité, en 1968, sous le titre d'Introducció a la gramàtica catalana. Ses Converses filològiques (Entretiens philologiques), 1924, naquirent du désir de Fabra de divulguer ses réflexions linguistiques. Il s'agit d'articles brefs qui présentent et résolvent des difficultés très fréquentes du catalan.

 

En 1932, Fabra accède directement, du fait de son prestige, à la chaire de langue catalane de l'université de Barcelone. C'est ainsi que la langue catalane y fait son entrée officielle pour la première fois. Le dictionnaire de 1932, appelé populairement « le Fabra », fut conçu comme une ébauche du futur dictionnaire officiel de l'Institut d'Estudis Catalans. Les critères qui déterminèrent sa confection peuvent être résumés comme suit :

  1. Exclusion des archaïsmes et des dialectalismes de difficile acceptation par les locuteurs.

  2. Prévision de mise à l'écart des mots dont l'usage se perdrait au fil du temps.

  3. Mise à l'écart des mots étrangers empruntés à d'autres langues et qui remplaceraient des termes propres à la langue catalane ou qui rendraient impossible la création de mots nouveaux.

  4. Incorporation de mots techniques, au préalable catalanisés, d'origine gréco-latine et de portée universelle.

 

À la fin de la guerre d’Espagne, Pompeu Fabra i Poch a traversé la frontière Franco-Espagnole, le 31 janvier 1939, cinq jours après que les troupes du général Franco sont entrées dans la ville de Barcelone. Après avoir vécu à Ille-sur-Têt, Montpellier, et Perpignan, il finit ses jours à Prades, où il est mort le 25 décembre 1948, au numéro 15 de la rue des marchands. Il repose au cimetière de Prades.

 

Les dernières années de sa vie, en dépit des conditions difficiles, il a continué à travailler et il a terminé une nouvelle grammaire catalane, publiée à titre posthume en 1956 par Joan Coromines.

Une université porte son nom à Barcelone, l’UPF.

Œuvres complètes

L’exposition comprend les œuvres complètes de Pompeu Fabra : résultat d’un projet d’investigation de la Généralité de Catalogne, de l’Institut d’Études Catalanes et du gouvernement des Îles Baléares. Les neuf volumes, dont les formes sont recueillies dans la bibliographie essentielle de Fabra jusqu’à des écrits ignorés et notamment inédits, se composent comme suit :

- le premier tome comprend les trois premières grammaires, de 1891 et 1912 ;

- le second, les cinq grammaires publiées entre 1918 et 1946 et diverses leçons orales;

- le troisième la grammaire française de 1919 et la grammaire anglaise de 1942, en plus d’une série d’articles techniques publiés entre 1887 et 1926;

- le quatrième tome contient l’œuvre orthographique de Pompeu Fabra (traité d’orthographie de 1904, les normes orthographiques de 1913 et le dictionnaire orthographique de 1917 à 1937) et les manuels linguistiques publiés par l’Editorial Barcino ;

- le cinquième, le Dictionnaire général de la langue catalane de 1946 et la Grammaire catalane de 1946 et la Grammaire posthume de 1956, en plus des traductions théâtrales;

- le septième contient les conversations philologiques;

- le huitième, l’Epistolari de Fabra et la leçon de langue catalane par correspondance ;

- le neuvième et dernier tome comprend des textes et du matériel du linguiste trouvés dans différentes publications, une chronologie générale de sa vie et de son œuvre, et sa bibliographie.

 

A partir de mars 2018, toute son œuvre est digitalisée et il est possible de la consulter en ligne sur le site Portal de Pompeu Fabra. 

 

En 1 clic

Services interactifs

S'abonner