ANTIQUITE

600 av. J.C. : Vestiges funéraires de la période de l'âge du fer, trouvés sur les rives de la Têt, et étudiés par l'archéologue Michel Martzluff.

D'après le grand archiviste Bernard ALART, dans sa géographie historique du Conflent, bulletin de la Société Agricole Scientifique et Littéraire des Pyrénées-Orientales, paru en 1856, les premiers habitants de la vallée de la Têt se composaient des Sordons, dans la partie inférieure et des Cérétans, dans la haute partie de la vallée. La région a par la suite connu l'invasion des Romains, des Wisigoths et des Arabes, invasions dont témoignent nombre de noms de lieux dits en Conflent.

II° siècle av. J.-C. : Fondation de la Via Confluentana, (ici Strata Francisca) voie romaine reliant les sites antiques de Ruscino et de Llivia et dont le trajet empruntait la vallée de la Têt.

En 1 clic

Services interactifs

S'abonner